Salle de bain zéro déchet : tout ce qu’il faut savoir pour une transition réussi

person Posté par: Laurie Venturi list Dans: Tips & Tutos Le: comment Commentaire: 0 favorite Vues : 43

Vous en avez assez d'accumuler les déchets dans votre salle de bain ? Voici nos alternatives écologiques et économiques facile à mettre en place.

Salle de bain zéro déchet : tout ce qu’il faut savoir pour une transition réussi

CnfUvC9HwqxV1ufRGcTEjbf91y0q2zEHPBQLI6Bu4SvuqcFBmWkedgWJvkoOLpk2tuQl_OzgxSF4P48QXmc1jRCxm6rEGsNr0zIdpm09B1mMh4bERcZI_xGJF0Da7lXnAC79-cowfujPFWZH_g



Aujourd'hui encore une fois vous videz la poubelle de la salle de bain. Vous avez l’impression d’y passer votre temps ; il faut dire qu’avec sa petite taille, elle se remplit sacrément vite. Bouteilles de gel douche et shampoing, cotons, brosses à dents, cotons-tiges… tous ces déchets qui s’accumulent et qui ne se recyclent pas toujours. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des alternatives zéro déchet à tous ces produits. Ces options à la fois écologiques et économiques sont faciles à mettre en place. Suivez nos conseils pour une transition zéro déchet dans votre salle de bain toute en douceur .



On mise sur le solide

Ce qui va faire drastiquement alléger la poubelle, c’est de bannir les bouteilles et autres produits dont les contenants sont jetables. Quasiment tous les produits d'hygiène peuvent être remplacés par une alternative solide. Très économiques, les versions solides durent plus longtemps que leurs homologues en bouteille.



Le savon solide

Il remplace le gel douche, choisissez-le saponifié à froid pour un meilleur respect de la peau. Il en existe une multitude de variétés et de parfums différents ; surgras, effet gommant, anti-cellulite … à vous de choisir celui qui vous convient le mieux.

Pour le visage, préférez un savon réservé à cet usage. Convenant à la peau plus fine de cette zone, optez pour un savon adapté à votre type de peau.



Le shampoing et après-shampoing 

Là aussi, il en existe beaucoup, autant que de types de cheveux. Gras, secs, déshydratés ou colorés, vous trouverez forcément celui qui correspond à vos besoins. Facile d’utilisation, il suffit de le faire mousser entre ses mains puis de frotter le shampoing sur la tête jusqu'à obtenir assez de matière, on shampouine et on rince. Les shampoings solides produisent moins de mousse que leurs homologues liquides (surtout ceux blindés de tensioactifs cracra), cela peut être surprenant au début.

L’après-shampoing s’utilise mouillé sur les longueurs et les pointes, comme la version classique. On laisse poser le temps indiqué et on rince, laissez-le ensuite sécher à l’air libre et rangez le à l'abri jusqu'à la prochaine utilisation.



Le dentifrice

Il se présente sous la forme d’un petit galet généralement conservé dans une  boîte. On peut aussi le trouver sous la forme d’une pâte, mais au lieu d’être dans un tube jetable, il sera dans un contenant en verre qui pourra être recyclé ou réutilisé. Il y a de nombreux choix de goûts pour plaire à toute la famille. 

Autre super alternative à transporter partout, les pastilles à croquer. Idéales dans le sac pour un bon brossage de dents après un repas à l’extérieur. Il suffit de croquer une pastille, de brosser ses dents normalement et de rincer. 



Le démaquillant

Les démaquillants solides ont l’avantage de s’utiliser comme un savon, adieu les cotons ! On mouille le visage, on passe le démaquillant sur le visage, on masse bien pour enlever le maquillage et on rince. Formulés avec des huiles ou des beurres végétaux (huile de coco, beurre de cacao…), ils laissent la peau douce et hydratée.



Le déodorant

Ici deux versions s’affrontent, d’un côté le déodorant crème à prélever au doigt ou à la spatule ; de l’autre la version solide que l’on applique directement sous les aisselles humides. Comme d’habitude c’est à vous de choisir celui que vous préférez. Si vous avez la peau sensible, préférez-en un sans bicarbonate de soude. En effet, cet ingrédient est utilisé pour son action absorbante et assainissante (effet anti-transpirant et anti-odeur). Pourtant ceux pour peaux sensibles ne sont pas en reste et proposent de belles alternatives à base d’argile ou de terre de diatomée. Il existe également des versions sans huiles essentielles pour les femmes enceintes ou les personnes intolérantes.



L’indispensable porte-savon

C’est bien beau d’avoir une collection de savons et shampoings solides en tout genre mais, comment les faire sécher sans que le dessous ne devienne tout poisseux ? L’idée de cumuler les porte-savon en bois ou en céramique n’est pas vraiment engageante, surtout quand on imagine la place que ça va prendre. Heureusement, certains ont eu une idée de génie : le porte-savon aimanté. Fini le savon qui colle et qui se répand au fond de sa coupelle, avec le porte-savon aimanté, il suffit de coller la ventouse sur un support (paroi de douche, lavabo …) et d’enfoncer la partie métallique dans le savon et magie, il tient suspendu par le pouvoir du magnétisme. Ainsi vous avez toujours vos savons à portée de main, puis il suffit d'un petit coup de rinçage et il s’égouttera et sèchera en un clin d'œil. 



Le rechargeable, simple et efficace

iQLXHiy7E2LblcboKheapRgBKgCJo1A0J445xs90Akcfe284aHZM7axg0wozJE-Sude3TeNtBTmhEdsdf0pVZq16Ci6GJRYPlCtNKKtaudMSptLwEtO5OFOaA-6a0bXq4ibtxdcS0gboF2XyKA

Une autre méthode pour gagner de la place dans la poubelle, c’est de pouvoir recharger ses produits au lieu de les jeter et de les racheter. L’avantage est aussi que la plupart du temps, ce genre d’articles sont, soit recyclables soit compostables. Certaines marques récupèrent même les recharges vides et les reconditionnent pour les réutiliser, génial non ?



Le rasage

Après avoir connu moult évolutions (toujours plus de lames, électrique, sans fil…) le rasoir revient aux fondamentaux avec sa version à lames rechargeables. Avec son ouverture qui permet de changer la lame quand celle-ci est émoussée (papillon ou classique), se raser n’a jamais été aussi simple ; certains vont même jusqu' à tenter le coupe-choux (oui oui, comme chez le barbier). Unisexe et classe avec son côté rétro, le rasoir de sûreté aura une place de choix dans votre salle de bain. 

On n'oublie pas pour toute bonne séance de rasage, de troquer sa mousse à raser contre un savon à barbe et un blaireau. Le savon appliqué grâce au blaireau va assouplir les poils et hydrater la peau, le rasage en sera ainsi facilité.



La brosse à dent

Indispensable de la salle de bain, la brosse à dent est l’allié du sourire qui brille et de l’haleine fraîche. Grâce aux évolutions de ces dernières années, fini la brosse en plastique qu’on jette tous les trois mois. Des alternatives plus écolos ont fait leur apparition notamment les modèles rechargeables. En plastique (recyclé et recyclable bien sur) ou en bois (souvent en bambou) on ne change que la tête de la brosse, super non ?



Le maquillage

Une autre belle innovation de ces dernières années, pouvoir recharger ses produits de maquillage. Plus besoin de jeter son fond de teint ou ses rouges à lèvres vides, il suffit d’acheter une recharge et le tour est joué. Quasiment tous les produits de maquillage existent en version rechargeable (une des rares exception va au crayon), poudre compacte aimantée ou tube de mascara à visser, rien de plus simple. L’avantage est aussi que cela coûte moins cher ; au premier achat vous achetez le produit avec le contenant puis les fois suivantes vous n'avez qu'à commander la recharge qui coûte environ 40 % moins cher. Certaines marques proposent des palettes magnétiques vides, vous pouvez ainsi faire les compositions de votre choix et avoir poudre, blush et fard réunis au même endroit. 



Laver et réutiliser, c’est pas compliqué !

c68ECgZvAt2-bu7tcYfAg77xMCc3V_UF4mUB-7j4pW1bP630d1ssaJw-bHkoRhUC0r0m15Z79XHNre7xIApqQv-tRKk5m2obMZNdCJA44bZ4h2WNYzVJDuo9tAlceRsadlmur9kyiJfpRybgsw

Ces dernières années (même décennies), tout est devenu jetable. Nous avons perdu l’habitude de laver et réutiliser ce qui pouvait l’être au profit de produits à usage unique. Si au départ celà partait d’une intention de faciliter la vie, l’impact écologique qui en a découlé est aujourd'hui considérable. Heureusement, de nombreuses alternatives durables ont vu le jour. En retravaillant ce qui fonctionnait autrefois avec les matériaux et les technologies d’aujourd’hui, il a été possible de créer des alternatives respectueuses de l’environnement et des personnes qui les utilisent.



Les protections menstruelle

Si il y a bien une révolution depuis quelques années, c’est bien dans nos culottes qu’elle se passe. Que de changements en si peu de temps ! Après avoir passé des décennies à devoir porter des serviettes hygiéniques et autres tampons, non seulement inconfortables mais aussi blindés de solvants et autres perturbateurs endocriniens, de nouvelles protections menstruelles font leur apparition. Cup, culottes, serviettes et tampons lavables, c’est une nouvelle palette de choix écologiques et économiques pour toute les personnes menstruées. Fabriqués avec des matériaux respectueux pour la flore intime, sans produits chimiques, ces alternatives convainquent de plus en plus. A vous de voir laquelle est la plus adaptée à vos besoins et vos habitudes.



Les cotons lavables

Les disques de coton nécessitent de grandes quantités d’eau pour être produits et sont un désastre environnemental ; ne parlons pas des pesticides et autres blanchissants utilisés dans leur fabrication. Combien en jetons nous à la poubelle chaque jour ? Heureusement, il existe une version lavable, fini les kilos de coton qui envahissent la poubelle. Plusieurs matières sont utilisées pour leur fabrication, à vous de choisir celle que vous préférez. 

Bambou, eucalyptus, chanvre ou … coton (oui, mais bio avec un meilleur impact environnemental) chacun à ses avantages et un toucher qui lui est propre. Une fois utilisé, rien de plus simple, il suffit de les laver selon les recommandations du fabricant. Un filet de lavage évite qu’ils ne s’éparpillent au milieu du linge. Une solution durable et pas chère pour un impact considérable sur vos déchets.





Le cure oreille et les cotons tiges écolo

Bien avant le coton tige que nous connaissons, l’autre façon de débarrasser les oreilles du cérumen était de se servir d’un cure oreille. Petit objet fin dont l’extrémité est recourbée, il permet comme son nom l’indique, de curer les oreilles. A la différence du coton tige qui a tendance à pousser une partie du cérumen au fond du conduit auditif, le cure oreille va grâce à sa finesse permettre de le gratter et le décoller. Il ne reste ensuite qu'à nettoyer votre cure oreille à l’eau et au savon et à le ranger jusqu’à la prochaine utilisation. En bois, en inox ou en plastique biosourcé, vous avez le choix de la matière.

Si le cure oreille vous fait un peu peur, il existe des cotons tiges réutilisables. Doté d’un embout en silicone lavable, il sera aussi efficace que sa version classique mais sans passer par la case poubelle après chaque utilisation. 

Reste ensuite le coton tige traditionnel qui depuis la loi de 2020 sur les plastiques à usage unique, ne doit plus être fabriqué . Désormais fabriqués en carton, en papier ou avec du bambou, ils doivent être compostables et recyclables.



Vous savez maintenant tout pour passer au zéro déchet dans votre salle de bain. Ces alternatives écologiques vont également vous faire faire de sacrées économies. En effet, outre le fait de limiter la production de déchets, l’utilisation des produits lavables et réutilisables permet de les conserver durant des années. Simple à mettre en place en remplaçant au fur et à mesure vos indispensables, il ne vous reste qu'à faire le premier pas.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

A votre avis !

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • S'inscrire

S'inscrire

Vous avez déjà un compte?
connectez-vous Ou réinitialiser le mot de passe